Art // Raphael Fédérici ou le Caravage des temps modernes

0 Posted by - 29 octobre 2015 - Art

À l’occasion de l’évènement Paris Artiste Hey Jack s’est baladé à Montmartre et a rencontré Raphael Fédérici,  artiste plasticien (connu également sous le pseudo ParisSketchculture).

Graphiste, Directeur artistique, plasticien, Raphael Fédérici intervient sur la scène artistique parisienne à travers une démarche engagée,  se baladant entre illustration et art contemporain. Se réappropriant  les codes issus des médias populaires tels que les comics, la publicité, le graffiti, le dessin animé, le film  « box-office » ainsi il s’inscrit dans un art dite « Undergound ». Il revendique  un esprit Pop Art revisité, et réussit à imposer son univers personnel grâce à ses personnages de bandes dessinées et de dessins animés tels que Donald, Mickey, Popeye, Homer Simpson  qu’ils exploitent à fond, à travers des mises en scène emblématiques, plongés au coeur d’un univers onirique alliant le symbole et le tatouage.

Photographié par @Anjazmine Stylisme @Lacoste

 Travaillant actuellement sur la thématique du  « Marin » inspiré du personnage de Popeye qu’il revisite à sa manière, Raphael met en avant des individus directement reconnaissables ( le marin, le cowboy, l’indien), des individus parfois « déguisés ». Cette dénonciation sociétaire va conduire le plasticien à entreprendre avec force et conviction toute une une série de tableaux à la manière des bandes dessinées, isolant chaque personnage de façon à concevoir une identité plus forte et plus personnelle.

Usant de la spontanéité, de la couleur, et du clair obscur, Raphael mêle son travail d’artiste urbain engagé à des techniques plus propices à l’art contemporain. Peinture à l’huile, gravure sur bois, peinture sur peau, encre noir … Ce mélange de matière lui permet d’affirmer son univers « Pop art Underground » et d’intensifier la personnalité de ses protagonistes. Utilisant beaucoup la technique du clair-obscur, ce plasticien se réapproprit les codes de ses maîtres, notamment celui du  Caravage et redonne vie à ses personnages. Mêlant ainsi l’uniformisation et les contrastes du clair-obscur, les toiles de Raphael nous conduisent dans un univers noir, parfois même angoissant, nous amenant  à la conclusion du « questionnement  de soi ».

Raphael Fédérici (alias ParisSketchculture) réussit à travers son travail, à nous transporter dans un univers mêlant l’étrangeté et la rêverie des années 70, à la réalité d’une société en quête d’identité.

Wolf, Raphael Federici ©

Tension , Raphael Federici ©

Flag weight, Raphael Federici ©

Site : www.parissketchculture.com

facebook : https://www.facebook.com/ParisSketchCulture

Instagram : http://instagram.com/parissketchculture

twitter : https://twitter.com/parissketchcult

 

Anais Jazmine – 29/10/2015

Aucun commentaire

Laissez un commentaire