Nocturne // The Tribes Festival (report)

0 Posted by - 4 juillet 2014 - Nocturne

A l’heure de la prolifération des festivals de musique électronique sur Paris, on a choisi de tester le petit nouveau, et non des moindres : The Tribes. Organisé par l’ancien noyau dur de la première édition de la Marvellous Island, The Tribes est le produit d’un collectif dont l’objectif premier restait « l’envie de transmettre une passion pour la musique électronique de qualité, la faire partager au plus grand nombre et de rassembler un public éclectique autour de vraies valeurs musicales dans des lieux encore jamais explorés ». Et en effet, cette première édition de leur rassemblement avait lieu dans le cadre imposant qu’est la Cité du Cinéma à Saint-Denis. Initialement prévu sur l’Ile Séguin, en raison de forte affluence attendue, le festival fut décalé dans la récente bâtisse de Luc Besson. The Tribes semblait avoir placé la barre très haut. Malheureusement pour eux, l’affluence réelle ne fut pas celle attendue. Si cela a du poser problème pour les orgas, ce fut loin de nous déplaire puisque le lieu idyllique et ses grands espaces nous ont très largement permis de respirer et de nous évader au sein du bâtiment, divisé en deux espaces, deux scènes aux styles très différents.

Les plus grands Djs de la scène électro actuelle avaient répondu présents pour ce festival. Très loin de la satisfaction qu’auraient pu nous offrir Jamies Jones et Magda sur la scène principale (malheureusement mal sonorisée), les deux sets de Ellen Allien et Tobi Neumann ont quant à eux su nous combler au plus haut point. Par leur ambiance beaucoup plus intimiste et le public restreint auquel ils se sont adressés, l’envoûtement fut certain. Ellen Allien, ne faisant littéralement plus qu’une avec sa machine, a su nous ensorceler jusqu’à l’arrivée de Tobi autour de 4h30. Alors que Neumann prenait le relais de notre belle blonde, le soleil se levait progressivement. Ce dernier set à l’aube, sous les vitres de la Cité du Cinéma, clôtura notre soirée sur une belle image. Si cette première édition a du faire face à quelques désagréments et mécontents, on n’a aucun doute sur la prochaine édition du festival, qui sera vraisemblablement un succès. Alors à l’année prochaine.

 

Valentin Etancelin – 03/07/2014

Aucun commentaire

Laissez un commentaire