Musique // Ecoute de l’album « Psychic », du duo Darkside

0 Posted by - 14 novembre 2013 - Pop

En 2011, Nicolas Jaar était à la recherche de musiciens pour l’accompagner sur la tournée de Space Is Only Noise, quand il y a fait la rencontre d’un type, un bassiste du nom de Dave Harrington. Amenés à vagabonder entre New York et Berlin, la connexion avait commencé. Le binôme Darkside voit le jour et deux ans plus tard Psychic apparait dans les bacs. Classifier clairement le genre de Pyschic paraît littéralement impossible et risque de faire tomber dans la généralité un album qui aspire à tout sauf l’étiquetage. Expérimental, surnaturel, sinon surfant sur l’au-delà, l’album s’apparente à un voyage en profondeur vers les ondulations de la nuit et de ses mystères. Une ambiance déconcertante, obscure mais apaisante. La curiosité du genre et la polyvalence harmonique des morceaux ne font qu’attiser l’envie de prolonger l’écoute. On tend la main, l’oreille et tous ses sens aux huit morceaux de l’album. Enclin au blues d’Harrington et non sans rappeler le morcellement des sons sous Space Is Only Noise, ces huit titres apparaissent aux oreilles comme les huit chapitres construisant Psychic, véritable roman noir. De Golden Arrow à Metatron, en passant par le famous Paper Trails, l’album de Darkside nous narre les ténèbres et nous y guide, mais aidé d’une lanterne car l’intensité des cuivres, de la basse présente sur chacun des morceaux apporte lumière et éclat à cette expérience sombre. Une expérience fantasmagorique, irréelle et surprenante. La rédaction n’aime pas faire de la lèche, mais on a compris plus que tout l’intérêt à suivre de très, très près la suite de des évènements pour cette collaboration qui n’a pas finit de nous faire planer.

Valentin Etancelin – 14/11/2013

Aucun commentaire

Laissez un commentaire