Nocturne // Marvellous Island

0 Posted by - 18 février 2013 - Nocturne

« Paris, quand la nuit se meurt en silence »… C’était en 2009. Quatre ans plus tard, les Parisiens payent cher et se toisent toujours autant dans des endroits toujours aussi minuscules, mais les choses ont évoluées : les dimanches se surafterisent jusqu’au lundi ; de grands espaces extra-muros servent d’accueil aux plus belles sauteries et les clubs mythiques nous offrent des programmations de plus en plus pointues.

Pourtant, l’annonce du festival de la Marvellous Island est venu accélérer la cadence en ce début d’année. La claque fut violente à la lecture du line-up : Art Department, Damien Lazarus (Crosstown), Wankelmut, Catz’n Dogz, Seth Troxler, dOP, Bakermat, la clique à Lee Foss (sans Lee Foss) avec Jamie Jones et compagnie, Mobilee Record… Il y a un an, personne n’aurait parié un denier sur une telle progra’. Un doux rêve pour les inconditionnels de house music. S’étalant du 7 au 11 mai, la semaine se veut chaude et mémorable.

Bien entendu, la fête a un prix, minutieusement gardé secret pendant les trois semaines qui ont suivi l’annonce de la programmation. Le verdict est tombé fin janvier : 35eu pour une journée, 69 euros pour danser deux jours, 109 euros pour trois jours et 129 euros pour finir atrophié après 4 jours. Polémique sur le mur de l’event par rapport à la cherté supposée de l’offre. A la rédaction, on pense que 35 euros la journée sont quand même déboursables pour voir s’enchaîner Troxler, Dan Ghenacia, dOP, Jamie Jones, Richy Ahmed, Miguel Campbell et Bakermat (pour la seule journée de mercredi, par exemple), quand on sait que le tarif pour une soirée avec un seul ou deux d’entre eux tourne autour d’une vingtaine de boules.

Qui dit line-up énervé dit aussi détracteurs musclés. Le festival de la Weather aura lieu quelques jours avant, à Montreuil, beaucoup plus techno-musclé avec Marcel Dettman, Len Faki… Ainsi on peux lire quelques gentils tacles bon enfants mais révélateurs sur les events Facebook de chacun de deux festivals. Y aurait-il une rivalité entre les deux festivals ? Ce serait inutile, il en faut pour tous les goûts. L’attente risque d’être longue, très longue.

Le lieu de la Marvellous reste, à ce jour, toujours inconnu, bien qu’Hey, Jack ! magazine spécule sur le Chalet des Îles de Boulogne. Affaire à suivre…

Edit : la Marvellous Island s’est déroulé sur l’Ile de la Porte Jaune à Vincennes.

http://Marvellous-Island.Fr

 

18/02/2013

Aucun commentaire

Laissez un commentaire