Expo // Sélection du mois de mai !

3 Posted by - 4 mai 2014 - Art

Autoportraits (Jonas Unger), galerie Derouillon, jusqu’au 21 mai 2014

Le photographe allemand Jonas Unger a eu la bonne idée de filer son appareil à quelques célébrités qu’il a croisé par-ci par-là ces derniers mois et de leur demander de se prendre elles-mêmes, sans décor et sans artifices. Mauvais éclairage, grimace, cadrage foireux… l’expo a pour but de montrer ces célébrités sous un angle plus authentique et humain tout en surfant sur la vague « selfie » (élu mot de l’année 2013, damn).

Jonas Unger ©
 

Tatoueurs, tatoués, musée du Quai Branly, du 6 mai au 18 octobre 2014

De l’encre a coulé des débuts à sa démocratisation actuelle, le musée du quai Branly nous invite à partir à la découverte de cet art brut qu’est le tatouage. L’exposition revient aux sources de l’art et rassemble vestiges historiques et créations contemporaines pour montrer l’évolution du tatouage à travers le prisme de son histoire planétaire.

mai_tatoueur tatoués
 

Hom Nguyen, à la galerie Favardin & de Verneuil, du 12 au 18 mai 2014

MyContemporary.com (galerie virtuelle faisant la promotion d’artistes sur son site et lors d’expositions physiques) invite les amateurs à découvrir les peintures d’Hom Nguyen, un artiste qui a su embrasser un genre qui a été plus ou moins délaissé ces dernières années : le portrait, sans doute l’un des domaines de la peinture où le génie et le talent sont les plus nécessaires. Hom Nguyen n’a pas fini de faire parler de lui, il est sans conteste un des artistes les plus talentueux de la scène actuelle. La simplicité de ses sujets et la beauté de ses peintures créent une œuvre accessible et sans prétention.

Hom Nguyen ©
 

Emmet Gowin, à la Fondation Henri-Cartier Bresson, du 14 mai au 27 juillet 2014

Pour la première fois à Paris seront présentés 130 tirages de l’un des photographes les plus influents de ces quarante dernières années : Emmet Godwin. L’exposition retrace son parcours depuis ses séries les plus célèbres datant de la fin des années 1960 jusqu’aux papillons de nuit, en passant par les images intimes de sa femme et de sa famille et les prises aériennes.

Emmet Gowin ©
 

Martial Raysse, au Centre Pompidou, du 14 mai eu 22 septembre 2014

Célèbre pour les œuvres iconiques de sa période Pop, Martial Raysse est l’un des plus importants artistes français vivants. De sa période Pop durant les années 1960 aux grands formats des années 90′s, en passant par les expérimentations chamaniques des années 1970… c’est avec près de 200 œuvres — peintures, sculptures, films, photographies et dessins — que l’exposition revient sur cinquante ans de création et d’œuvres emblématiques.

Martial Raysse, La Grande Odalisque, 1964 ©
 

The Party is Over (Guy Denning), à la galerie Brugier Rigail, du 15 au 31 mai 2014

Si certains ont déjà fait la connaissance des incroyables travaux de Guy Denning à la Tour Paris 13 lors de la fameuse exposition éphémère entièrement dédiée au street art à l’automne dernier, que les autres se rassurent. L’artiste britannique – et dorénavant breton – est de retour pour une expo furtive, du 15 au 31 mai prochain à la galerie Brugier Rigail. À première vue, on pourrait croire que l’œuvre de Guy Denning nous entraîne dans une logique pessimiste de notre société ; mais ne vous y trompez pas. En fait, c’est en rencontrant le personnage – enthousiasmant, jovial, positif – que l’on comprend encore mieux son travail. Son oeuvre interpelle, intrigue. Le travail est profond, la peinture est charnelle et les matières et les couleurs se répondent. A ne pas manquer, ça ne dure que 15 jours !

Guy Denning ©
 

Unedited History : Iran 1960-2014, au Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris, du 16 mai au 24 août 2014

Pour un nouveau regard sur l’art en Iran des années 1960 à aujourd’hui, le Musée d’Art moderne de la Ville de Paris présente plus de 200 œuvres qui interrogent l’histoire contemporaine de ce pays à travers 3 séquences : les années 1960-1970 ; la révolution de 1979 et la guerre Iran-Irak (1980-1988) ; l’après-guerre jusqu’à nos jours.

Behzad Jaez, Madresseh-e-Taleb, 2001-2004 ©
 

Hajj, le pèlerinage à la Mecque, à l’Institut du monde arabe, jusqu’au 10 août

Le pèlerinage est l’un des cinq piliers de l’islam et l’occasion chaque année d’une rencontre religieuse mais aussi sociale et culturelle. A travers l’histoire de cet évènement – qui date de l’ère antéislamisation – et le regard que portent les artistes contemporains sur ce dernier, cette exposition riche et diverse (en collaboration avec la Bibliothèque nationale du Roi Abdulaziz à Riyad) permet de découvrir les multiples facettes du Hajj, que l’on soit croyant ou non.

mai_hajj
 

Quelles que soient vos préférences, ne manquez pas non plus de profiter de la Nuit Européenne des Musées, le samedi 17 mai. L’entrée est gratuite dans la plupart des établissements participants et beaucoup proposent des happenings inédits !

5/05/2014

Aucun commentaire

Laissez un commentaire