Expo // Edy Ferguson, « Coke Tragedy »

0 Posted by - 18 avril 2014 - Art

Depuis le 10 avril, l’artiste américaine Edy Ferguson a pris place à la Galerie Cortex Athletico-Paris. Sous l’intitulé « Coke Tragedy » se trouve la première exposition personnelle d’une créatrice touche à tout qui présente un ensemble de peintures et de dessins réalisés entre 2008 et 2014.

En bon être de chair et conscience doté d’un esprit de curiosité qui t’a mené à cet article tu te demandes sûrement : pourquoi Coke Tragedy ? Comme son nom l’indique, cette exposition parle de tragédie et de substance illicite, jusque là pas de surprise. Mais l’intérêt se trouve dans le fait qu’elle présente un panel visuel où des icônes de la culture pop punk sont mêlées à des personnages littéraires et médiatiques. On retrouve donc Amy Whinehouse, Romanovitch Raskolnikov et Lady Diana associés par leurs destins tragiques sur toile et sur papier.

Précédemment enseignante et militante féministe, Edy Ferguson est née à Chicago et conçoit l’art comme réactualisé en permanence. Selon cette vision, il dépend de notre développement des mécanismes technologiques, culturels et sociaux. Pour cette raison, l’artiste use une diversité de médiums allant de l’installation sonore à la photographie ou le dessin. Alors que pour « Coke Tragedy », elle a fait le choix de présenter exclusivement des œuvres picturales, elle disait au sujet de son exposition au Centre d’Art Contemporain de Genève en 2012 : « J’aime juxtaposer les objets, le son, les images en mouvement, pour raconter une histoire ».

edyferg

- Coke Tragedy, à la galerie Cortex Athletico, jusqu’au 18 mai 2014

 

Miangaly Randriamanantena – 18/04/2014

Aucun commentaire

Laissez un commentaire