Cinéma // Wrong Cops

1 Posted by - 24 mars 2014 - Pop

Un flic instable chope un gamin dans la rue et lui vend de la drogue fourrée dans un rat crevé. Nous voici plongé dans l’univers barré et absurde de Quentin Dupieux, génial papa des déjà cultes Rubber et Wrong (entre autres), mais que la majorité d’entre vous connaissent sous le nom de Mr. Oizo. Son nouvel opus narre les aventures perverses et hilarantes de flics américains : chantage, blessures par balle, menaces, harcèlement sexuel…

Une image un peu cradingue et floutée sur les bords, de l’électro jouissive en BO, des personnages antipathiques au possible, limite dégénérés atteint de connerie congénitale. Voilà le style Dupieux dans ce film férocement méchant. Celui-ci peut rebuter durant les premières dix minutes car nous percevons un côté amateur, foutraque et désincarné qui se dégage. Passé ce moment, le film trouve son rythme, le rire revient de plus belle, l’alchimie naissante est bien présente et Dupieux peut se permettre de « jolies » séquences qui foutent des frissons (voir la belle séquence en musique – douce cette fois-ci – où l’on voit tous les personnages à un point culminant de leur existence filmique).

Ajoutons qu’Eric Judor (Rough) apporte enfin le génie hilarant à l’oeuvre : un flic borgne, musicien à ses heures perdues et qui souhaite percer dans le milieu. Une flopée de séquences toutes aussi folles parsèment le film mais on n’en dira pas plus ! Bonus : des guest stars se sont joint à la bande : Ray Wise (Twin Peaks) ou Marilyn Manson en « adulescent » fragile et effrayé. En bref, un film féroce, jouissif, bête et méchant cultivant un absurde de non sens délirant, reposant sur des personnages hauts en couleurs, pathétiques, et une BO explosive.

8/10

 

Gabriel White – 24/03/2014

<

Aucun commentaire

Laissez un commentaire