Cinéma // Gia Coppola : talent à découvrir ou pistonnée ?

5 Posted by - 21 avril 2014 - Pop

Tiens, encore un membre de la dynastie Coppola à se lancer dans le cinéma, après Francis (le « parrain »), Sofia, Roman (les enfants) et autres Nicolas Cage ou Jason Schwartzman (les neveux). Cette fois-ci, c’est Gia, 27 ans et fille de feu le fils aîné de Francis, qui s’y essaie, non sans avoir fait ses armes dans le milieu. Un temps barmaid à la fin de son lycée (sans doute pour la touche populo), elle étudie la photographie au Bard College, signe des pages pour le Vogue japonais, réalise un micro-film pour la marque d’une amie et est « repérée » (facile quand on accompagne tata Sofia à toutes les fashion weeks et sur tous les plateaux de tournage et à qui on ressemble comme deux gouttes d’eau) par le label Opening Ceremony qui l’engage. Elle réalise par-ci par-là des petits films pour les créateurs Diane von Fürstenberg, Rodarte ou Zac Posen ; Gia est selon ce dernier « la prochaine Coppola sur laquelle il faudra compter »… Déclaration audacieuse pour une famille qui affiche 100% de réussite quant à la carrière de ses membres ! Elle travaille, sans surprise, sur les films de sa tante et de son grand-père en parallèle (Somewhere et Twixt pour ne citer qu’eux).

C’est à James Franco et son recueil de nouvelles, Palo Alto, inspiré de ses déboires d’adolescent, qu’elle doit l’inspiration de son tout premier film éponyme. Malgré la crédibilité apportée par l’un des acteurs touche-à-tout les plus doués de sa génération, on ne peut qu’être sceptique devant le sujet et le casting : des adolescents beaux mais qui s’ennuient dans des maisons de banlieue californienne, une réflexion sur le passage à l’âge adulte (euh, quid de Virgin Suicides ?), le tout interprété par tous les amis « hype » de Gia, et si possible avec une descendance illustre (Emma Roberts, nièce de, et Jack Kilmer, fils de). Réponse le 11 juin en salles pour vérifier si ce film ne sera qu’un remake des films de ses aînés et un entre soi élitiste insupportable ou si Gia Coppola parviendra à apporter du neuf au talent familial et toucher le (grand) public.


Palo Alto – Trailer VOST par leclub
 

Louise Bollecker – 21/04/2014

Aucun commentaire

Laissez un commentaire