Nocturne // The Peacock Society

3 Posted by - 18 avril 2013 - Agenda, Nocturne

On en arriverait presque à pardonner à Paris de nous avoir tant fait chier ces dernières années. Si l’annonce des festivals de la Marvellous Island et de la Weather avait pris tout le monde de court, un nouvel event vient de s’ajouter à la liste des cataclysmes prévus pour les beaux jours. Ca s’appelle The Peacock Society, littéralement la Société des Paons, et le projet est le fruit de l’alliance entre les collectifs We Love Art et Savoir Faire. Une alliance assez surprenante quand on connait le style des deux, mais plutôt agréable.

Au programme : Richie Hawtin, Ricardo Villalobos, Luciano, Carl Craig, Maya Jane Coles, Hot Natured, Mirko Loko, Brodinski, Gesaffelstein, The Magician, Joris Delacroix, Bambounou, Shed, The Aikiu, Flight Facilities, Audion, Pachanga Boys, Apollonia, Cesar Merveille & Maayan Nidam, Louisahhh !!!, Totally Enormus Extincted Dinosaurs. On notera que la programmation est complètement à l’image de l’alliance : We Love apporte le côté house et techno avec Richie, Villalobos, Hot Natured, Maya, etc. tandis que la clique de Savoir Faire est représentée par l’électro-Grands-Boulevards de Brodinski, TEED, Gesaffelstein, etc. Il est d’ailleurs intéressant de souligner la manière dont est disposé le line up sur la page web de l’évènement : 1 grand nom techno/house est associé à 1 artiste de la scène électro. La démarche de cette association semble claire et ne peut qu’être approuvée : faire rencontrer deux publics qui ne se fréquentent plus beaucoup.

L’inauguration sera timide, avec un opening au Social Club, jeudi 11 juillet. Les choses deviendront plus sérieuses vendredi 12 et samedi 13 juillet où les aficionados auront rendez-vous de 20h à 7h sans interruption dans le gigantesque Parc Floral du 12e arrondissement. Quelques petites heures à peine pour se reposer que la sauterie continue dimanche 14 juillet, jour de Fête Nationale, de midi à minuit au Wanderlust. Cocorico.

Réservations

 

18/04/2013

Aucun commentaire

Laissez un commentaire