Art // Aneta Bartos est voyeuriste

0 Posted by - 24 juin 2013 - Art

Après avoir travaillé dans la mode, Aneta Bartos, photographe d’origine polonaise, débarquée à Brooklyn à l’âge de 16 ans, s’est redirigé vers l’art, sa passion première. Elle cherche à peindre, dans ses séries, le caractère sombre et intime de la sensualité. C’est comme si toi, spectateur, apparaissait voyeur d’une scène érotique. A la fois rempli de douceur par le jeu de lumière et dérangeant à souhait par la position des corps, l’artiste met à nu l’homme dans sa série « Boys« . Le pénis devient point culminant, centre névralgique de sensations à la fois pour toi et l’homme représenté. Elle figure également  la femme et le moment du réveil, qu’il soit charnel ou émotionnel, dans « Spider Monkeys » faisant en sorte que la semence de la série précédente devienne ici source d’incubation.

Aneta Bartos - Boys ©

Aneta Bartos – Boys ©

Aneta Bartos - Boys ©

Aneta Bartos – Boys ©

Aneta Bartos - Boys ©

Aneta Bartos – Boys ©

Aneta Bartos - Spider Monkeys ©

Aneta Bartos – Spider Monkeys ©

Aneta Bartos - Spider Monkeys ©

Aneta Bartos – Spider Monkeys ©

Aneta Bartos - Spider Monkeys ©

Aneta Bartos – Spider Monkeys ©

Aneta Bartos - Spider Monkeys ©

Aneta Bartos – Spider Monkeys ©

Célia Mahiou – 24/06/2013

1 Comment

  • Christian louboutin 3 mai 2014 - 4:33 Reply

    Révélée en 2007 par Christopher Thompson dans « Bus Palladium », on l’a aperçue récemment dans l’adaptation cinématographique de Frédéric Beigbeder « L’amour dure trois ans »..

  • Laissez un commentaire