Actu // Les Strokes, 2001 encore une fois?

0 Posted by - 27 janvier 2013 - Pop

« Le nouveau Strokes est là. http://bit.ly/Uqzzlf  Je sais pas si je préfèrerais pas un cover de Guns and Roses par André Rieu. » @HenriRouillier
« Je viens donc de perdre l’ouïe en écoutant le nouveau titre des Strokes https://soundcloud.com/thestrokes/the-strokes-one-way-trigger/s-ibI6V … » @norabz
« Le dernier The Strokes est un crime, ils viennent de faire un gros doigt d’honneur à toute leur carrière ! #Fuck #TheStrokes » @LorisDru

Après ce petit condensé des réactions à chaud vient le temps de la réflexion : YO les mecs, je suis vraiment le seul gars en France, à trouver que la nouvelle chanson des Strokes est une petite tuerie ? Alors oui bien sûr il y a ces petits claviers guillerets, presque kitchouilles. Et puis la voix d’enfant bizarre de Julian. Mais putain, c’est les Strokes. Best Band of the World. Alors toi qui n’a écouté que la première minute que, pauvre de toi, tu trouvas décevante, tu me feras le plaisir d’écouter cette chanson jusqu’au bout. Tu y découvriras un vrai bordel illogique et intensément pop. Finies les tensions entre égos, avec « One Way Trigger » les Strokes nous reviennent avec sans doute leur chanson la plus lumineuse. Réécoute « First Impression of Earth » et tu comprendras qu’on a à faire ici à un groupe apaisé. Chacun joue avec son instrument et Julian le premier, variant les registres, quitte à troubler l’auditeur. Ce mec est quand même balèze. Qui pourrait chanter aigu de la sorte sans être ridicule (coucou Bon Iver) ? En vrai, si la production rappelle d’avantage son Phrazes of the Young de 2009 que n’importe quel album des Strokes, même Angles, cette pop solaire évoque surtout l’écriture du très sous-estimé Albert Hammond JR. Le refrain, surtout sa guitare acoustique et ses notes de piano, ne peut être issu que du cerveau du génial guitariste. On dirait presque du Feelies. Une chanson qui trouve son urgence dans la simplicité. Après ça, c’est vrai que le riff n’est pas terrible terrible, qu’il ressemble presque à une musique de manga, et que le solo l’est encore moins. Mais, dude, la ligne mélodique est insensée, toute en circonvolutions. Malgré tout ce que pourront dire les haters, 2013 sera l’année des Strokes ou ne sera pas. Rock’n’Roll Renaissance, bitch !

 

Cyril Camu – 27/01/2013

Aucun commentaire

Laissez un commentaire